Symfony 4 : Quelles sont les dernières nouveautés ?

Cette semaine, entre deux toasts de foie gras et quelques verres de champagne aussi, USTS évoque pour vous la version 4 du framework de SensioLabs, Symfony, et vous donne les dernières nouveautés d’importance.

 

J’ai un peu la gueule de bois, peux-tu me rappeler ce qu’est Symfony ?

T’as plus l’âge pour boire autant … C’est pas faute de te le dire … Bref, va chercher un cachet d’aspirine, ça me laisse le temps ainsi de t’expliquer rapidement ce qu’est Symfony.

Déjà, rien à voir avec la musique, si vous voulez devenir le nouveau André Rieu, c’est pas cette création qui vous aidera. Symfony est un framework PHP développé par la société française SensioLabs et qui est sorti en octobre 2005. Il fournit des fonctionnalités modulables et adaptables qui permettent de faciliter et d’accélérer aussi le développement d’un site web. Actuellement à sa version 4, sachez qu’il a passé la barre du milliard de téléchargement en septembre dernier. Pas mal, non ?

Ok j’ai compris, tu sais que je t’aime toi ? C’est quoi les nouveautés alors ?

Houlà, prends un deuxième cachet d’aspirine … Prends en même deux d’un coup à mon avis et respire un grand coup aussi. Voici les nouveautés :

– Tri dans les bundles

 Dans cette nouvelle version, vous remarquerez que seuls les bundles core sont présents. Vous pouvez ainsi utiliser uniquement les bundles dont vous avez besoin. Cette amélioration permet de réduire significativement la taille du site et de gagner en performance.

  – Le code devient BundleLess

Ce changement concerne le développement interne de votre application. Vous n’avez plus à gérer les problématiques attenantes à l’utilisation de Bundles : cette amélioration simplifie donc l’utilisation des classes dans le dossier « SRC » qui sont simplement régies par le namespace « App ».

– Simplification de l’utilisation des Bundles externes

Symfony embarque la possibilité d’écrire des Recettes correspondant à une suite de lignes de commandes, qui seront exécutées à l’installation du Bundle. Lorsque vous souhaitez intégrer un Bundle externe, plus besoin de se casser la tête à lire le Readme ou n’importe quelle autre documentation, il suffit au contributeur du Bundle de décrire dans son fichier Recipe les actions à exécuter et elles seront ainsi automatiquement exécutées à l’installation du Bundle.

– Chaque Bundle contiendra son dossier de configuration personnel

C’est terminé la centralisation des configurations dans Config,yml. Rassurez-vous, si vous aimez les anciennes méthodes, vous pouvez aussi installer les Bundles sans utiliser ces nouvelles fonctionnalités.

– Apparition du dossier « Templates »

Il remplace le dossier « View » car ce dernier est un concept à part entière. Le dossier « etc » remplace le dossier « app/config » et contient la configuration de l’instance. Cette modification sert simplement à raccourcir le chemin vers les fichiers de configuration.

En conclusion,

Cette nouvelle version n’est pas qu’une petite mise à jour comme on pouvait s’y attendre étant donné qu’elle apparaît peu de temps après la version 3. C’est une véritable version majeure qui apporte de nombreux changements importants mais aussi des modifications moins utiles. Il n’y a plus qu’à la tester pour voir si elle vous plaît …

Source article : supinfo.com

Source image : Stock.adobe.com

Agence USTS : usts.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.