Marketing prédictif : La stratégie à adopter et les outils à disposition

Après vous avoir donné les raisons de se lancer dans le marketing prédictif, nous rentrons aujourd’hui un peu plus dans le vif du sujet. Cet article concernera la stratégie à adopter mais aussi les outils à votre disposition pour y arriver.

 

Vas y Napoléon, délivre-moi ta stratégie de marketing prédictif !

D’accord… Mais promets moi de ne pas m’envoyer à l’exile si ça te convient pas… Pas de réponse ? Très bien, j’y vais alors.

Premièrement, sachez qu’il y a des règles à respecter pour collecter des données (bah oui, on n’est pas la NSA, on peut pas faire ce qu’on veut). Et avec le RGPD (Règlement européen sur la protection des données) cela ne va pas vous faciliter la tâche. De plus, l’analyse de ces dernières et les projections liées nécessitent des algorithmes complexes. Il faut donc passer par des solutions qui vous permettront d’exploiter simplement les données et vous concentrer sur l’essentiel : le développement de votre activité.

Il existe un certain nombre de solutions adaptées à tous les cas de figure : de la PME au grand groupe, du B2B au B2C…

Qu’est-ce que tu as dans ta boîte à outils ?

Tes questions sont de plus en plus bizarre… Je pense que tu regardes un peu trop de films pas très catholiques.

En ce qui concerne les outils, voici 3 solutions pour le BtoB, le retail et l’e-mailing

Le business BtoB (Le marketing business to business, ou interentreprises)

Pour ce type de business, il existe C-Radar Corporate qui utilise des technologies du big data, de la sémantique, du machine learning et du text mining. L’objectif avec cet outil est de mieux cerner les prospects en exploitant les signaux faibles. Il va pour cela explorer les contenus des sites des entreprises ou les nouvelles qu’elles publient sur les réseaux sociaux. Il y a plusieurs versions selon la taille de votre entreprise, comme C-Radar Pro pour les PME par exemple.

Le « Retail » (Le commerce de détail )

Pour cela, il serait bon de vous pencher sur le service d’e-commerce Early Birds. Pour déterminer les intentions d’achat, ses moteurs parcourent les réseaux sociaux pour cerner le « graph social » des internautes puis, via le machine learning, détecter des « jumeaux sociaux » et identifier des micro-segments. Sur le site marchand, son moteur de recommandations est affiné par une fonction « j’aime / j’aime pas » qui permet à l’internaute de donner son avis sur les produits proposés. Pour concrétiser la vente, Early Birds propose ensuite, un « personal shopper », un outil d’aide vente.

L’e-mailing

Enfin, en ce qui concerne vos campagnes d’e-mailing, il existe Geckodata Predict, Développé par Socio (groupe NP6). Cette solution SaaS (logiciel en tant que service) d’analyse prédictive vise à augmenter le taux d’ouverture des e-mails et le taux de conversion en prédisant le comportement des destinataires. Ekke calcule en temps réel la probabilité qu’une cible réagisse au prochain e-mail ou après une période d’inactivité, ou bien qu’elle se désinscrive. A partir d’un score de propension et d’attrition, la solution identifie le programme relationnel adapté.

En conclusion,

Bien que le marketing prédictif s’avère bien utile pour développer sa stratégie commerciale, cela reste complexe. N’hésitez donc pas à vous renseigner afin d’opter pour la solution la plus adéquate. En plus, la plupart des solutions proposent des tests gratuits qui vous permettront de tester ces outils.

 

Source de l’image : Stock.adobe.com

Sources de l’article : webmarketing.com et itespresso.fr

Agence USTS : usts.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.