Groupe Facebook : quelques astuces pour se démarquer

Habituellement, les entreprises utilisent plutôt les pages Facebook pour faire leur promotion mais il existe une autre solution : les groupes. Voici un article qui vous dévoile les quelques astuces pour développer le sien.

 

Je suis plus Twitter moi … C’est quoi la différence entre un groupe et une page Facebook ?

Tu as préféré te plonger dans les entrailles de l’enfer pour connaître tes limites … C’est respectable !

Pour faire simple, une page Facebook a plus pour but de promouvoir des produits mais aussi des services alors qu’un groupe a pour objectif de rassembler une communauté ayant un même centre d’intérêt afin d’échanger.

J’aime bien l’idée de communauté, ça me rappelle l’époque où j’avais des amis. Comment faire pour développer un groupe Facebook ?

Ton instinct grégaire t’honore ! Voilà la marche à suivre pour le faire vivre convenablement :

1) Créer un groupe privé

Quand tu crées un groupe, tu verras qu’il y a 3 niveaux de confidentialité : Public (tout le monde peut le voir et lire son contenu), Privé (tout le monde peut le voir mais seuls les membres peuvent lire son contenu) et Secret (personne ne peut le voir à part les membres).

Dans notre cas, le groupe privé est le plus adapté car cela permettra d’être visible tout en gardant un certain contrôle du groupe.

2) Avoir des critères de sélection pour les membres

Le but n’est pas de prendre n’importe qui juste pour faire grossir le groupe car cela nuira à sa qualité. Pense donc à chasser du groupe les inactifs ou ceux qui font leur auto-promotion. N’hésite pas non plus à préparer un petit questionnaire de sélection pour valider l’entrée d’un nouveau membre.

3) Remplir son groupe avec de vrais contacts

Pour commencer, n’hésite pas à remplir ton groupe en invitant des personnes de ta page Facebook ou en te servant de ta liste d’e-mails. Ainsi, ta communauté de base sera plus saine …

4) Du contenu et des échanges

L’intérêt du groupe est aussi d’y apporter du contenu régulier pour fidéliser les membres. Le mieux c’est d’au moins y apporter quelque chose chaque jour, qu’il s’agisse de textes, de fichiers audio, de photos ou encore de vidéos. Évite aussi les choses trop barbantes, ce réseau social reste un lieu de détente, pas de prise de tête.

Autre point pour fidéliser ses membres : l’échange. Il faut aimer et lire leurs commentaires, répondre à leurs questions, bref avoir une interaction avec eux. Personne n’aime être ignoré, encore moins des clients potentiels.

5) Vendre

À partir de 200-300 membres, et une fois qu’un lien se sera vraiment créé entre vous, tu peux envisager de commencer à vendre tes produits ou services. Qui plus est, si certains clients te font un retour positif, cela augmentera ta crédibilité aux yeux des autres et cela ramènera aussi d’autres personnes.

En conclusion,

On ne le dira jamais assez mais, pour réussir un groupe Facebook, il faut privilégier la qualité à la quantité. Que cela soit au niveau du contenu qu’au niveau des membres qui en font partie. Ainsi, ce dernier aura plus de chance de se démarquer des autres.

Source de l’article : webmarketing.com

Source de l’image : Stock.adobe.com

Agence USTS : usts.fr

Laisser un commentaire