Employee Advocacy : les salariés au service de l’entreprise

De nombreuses études ont démontré que les employés étaient plus crédibles que le CEO auprès du grand public alors pourquoi s’en priver ? USTS vous explique ce qu’est l’employee advocacy et les étapes à suivre pour réussir cette stratégie.

 

J’ai arrêté l’anglais en CE1, que veut dire employee advocacy et cela consiste en quoi ?

Bienvenue au club l’ami ! Histoire que tu te couches un peu moins bête, sache qu’employee advocacy pourrait se traduire littéralement par « Le plaidoyer des employés ». C’est un mécanisme par lequel une entreprise ou une marque mobilise ses salariés pour devenir ses ambassadeurs non seulement dans leur vie professionnelle, mais aussi parfois dans leur vie de tous les jours et notamment sur les réseaux sociaux. Un programme d’employee advocacy peut être destiné à promouvoir la marque auprès des clients potentiels ou actuels et/ou avoir une logique davantage orientée vers la marque employeur.

Comment mettre en place et réussir cette stratégie d’employee advocacy ?

AH ! Je vois que tu es intéressé … Tu es une personne de goût !

Voici 4 points à suivre pour mettre toutes les chances de son côté :

1) Miser sur l’engagement des salariés et les accompagner

Sachez que les collaborateurs qui se comportent en ambassadeurs sont plus engagés. Ces derniers préfèrent participer au discours positif de leur entreprise. Ils seront ainsi plus motivés par le projet s’ils ont l’impression d’en faire complètement partie. Toutefois, ne les laissez pas seuls … Il est préférable de leur proposer des formations sur l’utilisation des réseaux sociaux dans le cadre professionnel, sur les outils d’employee advocacy comme Sharee, mais aussi des formations d’expression écrite.

2) Laissez le choix à vos salariés

Il n’est jamais bon d’obliger quelqu’un à faire quelque chose dont il n’a pas envie … Les clients potentiels auront plus confiance si la recommandation vient d’un employé volontaire, qui partage réellement les idées de son entreprise. Privilégiez donc la démarche personnelle …

3) Rendre cette tâche ludique

Récompenser les salariés les plus actifs sur les réseaux sociaux reste le meilleur moyen de les motiver à s’y mettre. Il existe des applications telles que Smart qui donnent des points aux participants en fonction de leur activité sur les réseaux sociaux, du nombre de partages mais aussi en fonction du nombre d’articles proposés. Cela rendra ainsi cette tâche plus ludique …

4) Diversifier les contenus

Dans une stratégie de modèle employee advocacy, Hootsuite, un outil de gestion des réseaux sociaux, recommande de diversifier les types de contenus de cette manière : 20 % de communication sur le produit, 30 % de communication sur la culture d’entreprise et 50 % de communication sur le secteur d’activité.

En conclusion,

Dans une époque où une majorité d’internautes font beaucoup plus confiance à leurs contacts sur les réseaux sociaux concernant certaines recommandations de produits, une stratégie de type employee advocacy semble être une manière efficace de faire connaître son entreprise tout en fidélisant ses salariés autour d’un projet commun. Vous ferez ainsi d’une pierre deux coups …

Source de l’article : Relationclientmag.fr

Source de l’image : Stock.adobe.com

Agence USTS : usts.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.