Les dernières nouveautés au niveau du web design

Vous aussi vous avez l’angoisse de l’écran blanc, vous cherchez encore des idées pour que votre site soit le plus beau et le plus clair possible ? Pas de panique, cette semaine USTS vous dévoile les dernières nouveautés du web design.

 

Vous entendez quoi par web design en fait ?

Il faut tout vous dire … Je vais vous expliquer mais je vous préviens, demain je vous colle une interro surprise pour voir si vous avez bien appris votre leçon. Je sais bien, si je vous préviens à l’avance c’est plus une interro surprise, et alors ? Excusez-moi d’être un prof sympa !

Bref ! Revenons à nos moutons. Le web design est la création de l’interface web (l’architecture interactionnelle, l’organisation des pages, l’arborescence et la navigation) dans un site web. Évidemment, lors de sa création il faut aussi prendre en compte les contraintes spécifiques du support Internet, notamment en termes d’ergonomie, d’utilisabilité et d’accessibilité.

Si vous voulez vous lancer, il est bon de suivre les 5 étapes suivantes :

1) Mettre en place un esthétisme : le but est avant tout de mettre en place une harmonie en se penchant, par exemple, sur l’équilibre des espaces, la cohérence des couleurs et de la typographie, la pertinence de l’iconographie ou encore la hiérarchisation de l’information.

2) Améliorer l’expérience utilisateur : créer par des images et des musiques plusieurs sensations visuelles et auditives qui permettront à l’utilisateur de ressentir des émotions et de vivre une expérience.

3) Renforcer l’ergonomie : pour y arriver, il faut se pencher sur le graphisme du site afin qu’il soit plus simple à utiliser pour l’internaute. Cela passe par la création d’icônes ou de boutons graphiques mais aussi par le choix des couleurs, de typographies et de tailles de police qui permettent de hiérarchiser l’information.

4) Donner de la valeur ajoutée : les internautes se font toujours un avis au premier coup d’œil, dès lors les premières secondes sont cruciales pour les inviter à rester. Il faut donc que graphiquement parlant la page d’accueil soit de qualité et que l’interface soit bien structurée pour renvoyer une image positive et professionnelle. Si l’utilisateur apprécie le contenant, il prendra la peine d’aller voir le contenu.

5) Transmettre un message : pour se différencier de la concurrence, une entreprise doit mettre en place une stratégie marketing que le design du site doit communiquer clairement afin de rendre le message percutant, efficace et mémorable.

C’est bien beau tout ça mais c’est quoi les dernières nouveautés ?

Patience jeune padawan … Patience !

1) Le split content

Le principe de cette nouveauté est de diviser la page en plusieurs parties dans lesquelles sont présentées des contenus différents.

2) La transparence et superposition

Afin d’offrir à l’utilisateur une expérience plus proche de la réalité augmentée, certains sites ont apporté un côté aérien avec de la transparence et de la profondeur avec la superposition.

3) La typographie BIG / BOLD

L’objectif est de mettre en valeur le contenu-texte et d’apporter une plus grande facilité de lecture. Pour cela, il suffit simplement d’augmenter la taille des typographies sur les sites internet.

4) Le storytelling

Pour capter l’attention du lecteur sur le site internet et véhiculer l’image qu’elles souhaitent, les entreprises cherchent de plus en plus à raconter une histoire. Après tout, on est tous fan de Père Castor.

5) Des mises en page plus fonctionnelles

Les concepteurs du monde entier ont réalisé des sites Web pour que les internautes les visitent pour un besoin spécifique, que ce soit sous forme de tweets, ou même de posts. La disposition du design dans la mise en page doit donc permettre au lecteur de se concentrer facilement sur le message, sans ralentir la vitesse de lecture. Il faut présenter le contenu dans une interface intuitive, attrayante et efficace.

6) Les couleurs

C’est terminé de tout voir en noir … Les internautes veulent de la couleur, ils veulent que cela brille, ils veulent de l’audace ! Notons également le retour du dégradé (je parle pas de coiffure, hein).

7) Le material design

Cela consiste à mixer flat design et skeuomorphisme : couleurs vives, dégradés et ombres, dispositions en grille, mises en scène du texte, polices épurées sans serif …
Ce concept, créé par Google, a pour objectif de garantir la facilité d’utilisation des applications Android afin de les rendre plus simples, plus épurées et plus intuitives.

8) Les animations

Facilement réalisables de nos jours, les animations doivent toutefois être subtiles, c’est-à-dire invisibles et naturelles aux yeux de l’utilisateur.

En conclusion,

Il faut bien que vous preniez conscience que le web design n’est pas qu’un simple habillage graphique mais devient de plus en plus un outil de communication pour les entreprises afin qu’elles transmettent leur message marketing à travers une expérience-utilisateur réussie. Donc lâchez-vous mais n’oubliez pas l’importance de professionnaliser votre image.

Sources articles : madmedia.fr et blogduwebdesign.com

Source image : stock.adobe.com

Agence USTS : usts.fr

Laisser un commentaire