Assistants vocaux : la technologie d’avenir pour le commerce

D’ici 2021, notre planète comptera environ 7,5 milliards d’assistants vocaux. Bien que pas parfaite pour le moment, cette technologie représente quand même l’avenir pour les commerçants et on vous explique pourquoi dans cet article.

 

Déjà qu’est-ce qu’une IA conversationnelle ? À quoi sert-elle ? Est-elle plus intelligente que moi ? Va-t-elle conquérir le monde ?

Je comprends tes inquiétudes, on a tous vu Terminator … Si ça peut te rassurer, dis-toi que la conquête du monde ne semble pas faire encore partie de ses attributions et, si l’on croit ses difficultés encore à comprendre ce que l’on dit, on peut aussi en conclure que tu es plus intelligent qu’elle …

Partant de là, nous pouvons repartir sur des bases saines de confiance mutuelle. Une IA conversationnelle est un agent qui dialogue avec un utilisateur. Un utilisateur est invité à formuler sa demande en langage naturel, elle est affinée par un échange convivial, dont le logiciel interprète une requête opérationnelle pour son système d’information.

Si certains comme Amazon ou Google utilisent déjà cette technologie, sa précision laisse encore à désirer et c’est pour cela que les leaders du marché travaillent aussi dur afin de la rendre incontournable dans quelques années.

Parle moi d’avenir … Que faudra-t-il développer pour rendre les assistants vocaux indispensables ?

Qu’est-ce qui nous arrive ? Et si on plaquait tout et qu’on partait toi et moi au bout du mode ? Hum pardon … Je me reprends.

Certaines prévisions estiment que d’ici à deux ans seulement, les recherches vocales représenteront la moitié de l’ensemble des recherches réalisées, et que cette tendance s’accentuera. Il faudra donc impérativement qu’elles soient intégrées aux canaux physiques et numériques existants, pour assurer une expérience client homogène de bout en bout. Les clients veulent en effet pouvoir passer librement d’un canal d’achat à un autre, sans interruption ni perte d’informations.

En ce qui concerne l’IA et le data analytics, le shopping vocal doit garantir que les expériences clients sont réellement dynamiques et qu’elles continuent à tirer parti des enseignements d’interactions précédentes, à travers et au sein de chaque canal.

En conclusion,

Le développement des assistants vocaux est un enjeu majeur pour l’avenir du commerce … Il faudra toutefois commencer par comprendre en profondeur les besoins et les attentes des clients. Les acteurs devront également comprendre la façon dont le commerce vocal peut augmenter ou amplifier les capacités actuelles de l’omnicanal afin d’apporter une valeur de différenciation et ainsi rendre cet outil incontournable dans notre société du futur.

Source de l’article : webmarketing.com

Source de l’image : Stock.adobe.com

Agence USTS : usts.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.